Étiquette : Permis de travail

Comprendre les permis de travail au Canada: Un guide complet par Hasa Avocats

L’obtention d’un permis de travail une étape cruciale permettant aux ressortissants étrangers de travailler au Canada. Ces permis sont un pilier du système d’immigration canadien, conçus pour garantir que l’emploi des ressortissants étrangers s’aligne harmonieusement avec les politiques nationales en matière d’immigration et les besoins du marché du travail national.

Aperçu du marché du travail canadien

Le marché du travail canadien présente un paysage dynamique et accueillant pour les professionnels qualifiés du monde entier, caractérisé par sa diversité, son inclusivité et ses opportunités dynamiques. Des secteurs clés tels que la santé, la technologie et la construction prospèrent, stimulés par l’innovation et une demande constante de talents. Ce marché du travail fertile rend le Canada une destination attrayante pour les talents internationaux, offrant une multitude d’opportunités d’avancement professionnel et de développement dans un environnement de soutien et d’inclusion.

Types de permis de travail

Il existe deux principales catégories de permis de travail :

  • Permis de travail fermé: Ces permis sont liés à une offre d’emploi particulière et à un employeur spécifique, détaillant des conditions spécifiques telles que la durée, l’emplacement et la nature du rôle. Ils sont essentiels pour garantir que l’emploi offert est étroitement réglementé et aligné sur les besoins nationaux en matière de main-d’œuvre.
  • Permis de travail ouvert : Offrant une plus grande variété d’opportunités d’emploi, ces permis permettent aux titulaires de travailler pour n’importe quel employeur à travers le Canada, sous réserve de certaines conditions. Ils sont particulièrement bénéfiques dans des situations nécessitant une plus grande flexibilité, telles que les étudiants internationaux, les conjoints de travailleurs qualifiés ou demandeurs d’asile.

Permis de travail spécialisés

Le Canada offre également des permis de travail spécialisés pour des circonstances spécifiques, élargissant ainsi les voies disponibles aux étudiants:

Permis de travail liés aux études : Adaptés aux étudiants inscrits dans des établissements désignés, leur permettant de travailler à temps partiel pendant les trimestres académiques et à temps plein pendant les pauses ou les trimestres de stage, intégrant ainsi l’apprentissage académique avec une expérience de travail pratique.

Permis de travail post-diplôme : Conçus pour certains diplômés d’institutions canadiennes, ces permis offrent une opportunité de travailler au Canada pour une durée égale à la durée du programme d’études, jusqu’à un maximum de trois ans, facilitant une transition en douceur de l’éducation vers le marché du travail ouvrant également la voie vers la résidence permanente

Étapes pour obtenir un permis de travail

Le processus d’obtention d’un permis de travail au Canada est un parcours méticuleusement structuré, comprenant plusieurs étapes clés conçues pour garantir l’intégration harmonieuse des travailleurs étrangers sur le marché du travail canadien :

Exigence de l’EIMT : Pierre angulaire du processus de permis de travail spécifique à l’employeur, l’étude d’impact sur le marché du travail évalue l’impact de l’embauche d’un travailleur étranger sur le marché du travail canadien, garantissant qu’aucun travailleur canadien n’est remplacé. Cette étude peut être accompagnée d’une exigence de publicité ou peut également être dispensé dans certains cas particuliers.

Offre d’emploi : Une étape fondamentale, nécessitant une offre d’emploi valide d’un employeur canadien comme condition préalable au permis de travail spécifique à l’employeur.

Soumission de la demande : Une demande complète doit être soumise à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), détaillant l’emploi envisagé et les qualifications du travailleur étranger.

Délivrance du permis : La culmination du processus, où le permis de travail est accordé, marquant l’autorisation officielle pour le ressortissant étranger de commencer à travailler au Canada.

À l’intérieur du Québec

Le paysage culturel et linguistique unique du Québec introduit des couches supplémentaires au processus de demande de permis de travail, reflétant l’identité distincte de la province et les exigences en matière d’immigration. Le CAQ (Certificat d’acceptation du Québec) est un document essentiel pour la plupart des travailleurs temporaires au Québec, confirmant l’acceptation du travailleur étranger par le gouvernement provincial, soulignant l’autonomie du Québec dans le cadre de l’immigration au Canada.

Le processus comprend :

  • Compréhension des exigences uniques du Québec : Contrairement aux autres provinces, le Québec a des exigences distinctes pour l’emploi de travailleurs étrangers en raison de son accord spécial avec le gouvernement canadien.
    • Le Québec fixe ses propres normes salariales qui peuvent différer des normes fédérales.
    • Les employeurs doivent annoncer le poste dans la banque d’emploi provinciale du Québec, Emploi-Québec, pendant une période obligatoire de 4 semaines, contrairement à l’exigence de la banque d’emploi fédérale lorsque cette publicité est requise
  • Lettre d’approbation concordante : Le travailleur étranger doit obtenir une lettre d’approbation qui concorde à la fois avec le gouvernement du Québec (MIFI – Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et le gouvernement fédéral (EDSC – Emploi et Développement social Canada). Cette double approbation garantit que l’emploi du travailleur étranger est aligné à la fois sur les besoins spécifiques du marché du travail québécois et sur les politiques fédérales en matière d’immigration.
  • Délivrance du CAQ et de l’EIMT : Une décision positive à la fois du MIFI et de Emploi et Développement social Canada (EDSC) entraîne la délivrance d’un CAQ approuvé et d’une évaluation positive de l’impact sur le marché du travail (EIMT).
  • Soumission de la demande de permis de travail : Ce n’est qu’après avoir obtenu la lettre d’approbation concordante que le travailleur étranger peut procéder à la demande de permis de travail.

À l’extérieur du Québec

Pour les demandeurs dans d’autres provinces et territoires, le processus de permis de travail s’aligne sur les normes fédérales plus larges en matière d’immigration, garantissant une approche cohérente et uniforme de la délivrance de permis de travail à travers le Canada, en dehors du contexte unique du Québec.

Préparation pour le marché du travail canadien

Une incursion réussie sur le marché du travail canadien ne se limite pas simplement à l’obtention d’un emploi ; elle implique une compréhension approfondie des nuances culturelles et professionnelles du milieu de travail canadien. Cela inclut une appréciation de l’importance de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, des compétences de communication efficaces et un engagement envers l’apprentissage continu et le développement des compétences, tous essentiels pour réussir dans le marché du travail canadien diversifié et dynamique.

Contactez Hasa Avocats pour une consultation sur mesure et lancez-vous dans votre parcours avec la confiance qui vient d’une équipe expérimentée engagée dans votre réussite dans la navigation des complexités des lois canadiennes en matière d’’immigration.

En savoir plus

Link Placeholder - © Hasa Avocats 2024 - Conception Tatianalab